Musée Fenaille

L'âge des statues-menhirs

Flèches chalco

 

La datation des statues-menhirs rouergates est délicate car ces monuments sont découverts (à ce jour) hors contexte archéologique. Il y a tout de même une convergence d’arguments pour dater les statues-menhirs entre la fin du Néolithique et le début de l’âge du Bronze, à une période charnière dénommée Chalcolithique. Cette phase voit les débuts de la métallurgie du cuivre et se situe globalement entre 3500 et 2300 avant notre ère. Poignards, haches, flèches et éléments de parure, figurés sur les statues-menhirs, sont bien représentés dans les sites archéologiques régionaux de cette période.

Des monuments mégalithiques

Dol Onrazac Onet-le-Ch-2

 

Ces sculptures s’inscrivent dans le courant du mégalithisme, caractérisé par l’érection de monuments de pierre de grandes dimensions. Parmi ceux-ci, les plus emblématiques sont les dolmens, spectaculaires tombeaux qui rythment encore le paysage aveyronnais. Au niveau culturel, le territoire des statues-menhirs est à la croisée de plusieurs aires d’influence possibles. Néanmoins, les vestiges archéologiques découverts dans cette zone semblent bien correspondre exclusivement au groupe des Treilles. Les populations locales ont donc eu des relations étroites avec ce groupe culturel centré sur les Grands Causses et caractérisé par une métallurgie du cuivre précoce.