Musée Fenaille

Florilège ! Collections de la Société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron

Affiche du musée Fenaille photo T. Estadieu_webLe musée Fenaille et la Société des lettres de l'Aveyron ont fêté leurs 180 ans. A cette occasion le musée Fenaille a présenté une exposition temporaire.

Les collections conservées par la Sociétés des lettres, sciences et arts de l'Aveyron sont d'une richesse insoupçonnée. Archives, manuscrits, imprimés anciens ou modernes, mais aussi dessins, estampes et photographies constituent un fonds incontournable sur l'histoire du Rouergue, un véritable archipel des savoirs. L’ensemble illustre la diversité des champs d'étude poursuivis par les membres de la société savante comme le foisonnement des recherches initiées dès sa création.

L'exposition s'attache à révéler ces collections dans leur diversité à travers des documents rares ou inattendus : une lettre à Chateaubriand, le premier livre imprimé à Rodez, des boîtes à herboriser du botaniste Hyppolite Coste, le chasse peste du Rouergue... Un florilège de la collection de la société des lettres, sciences et arts de l'Aveyron où chacun pourra s’émerveiller, se délecter et aiguiser sa curiosité.

Ci-dessous l'album photo de l'exposition :

Exposition Florilège au musée Fenaille à Rodez

Guerriers celtes du Midi, stèles et sculptures du Premier âge du fer

L'affiche de l'exposition Guerriers celtes du Midi
Le musée Fenaille nourrit depuis plusieurs années une réflexion sur la représentation de la figure humaine et les conditions de son expression en lien avec son emblématique collection de statues-menhirs. L’exposition Guerriers celtes du Midi, stèles et sculptures du Premier âge du fer s’inscrit dans cette perspective.
Elle porte son attention sur l’émergence de la sculpture anthropomorphe chez les populations indigènes de la Gaule méridionale du début de l’âge du Fer, soit entre le VIIIe et le Ve siècle avant notre ère.
Après le formidable développement des statues-menhirs à la fin de la Préhistoire, l’image de l’Homme s’efface peu à peu dans la sculpture du Midi de la France avant de réapparaître au début de l’âge du Fer (750-550 av. J.-C.).
L’exposition retrace la naissance de la statuaire chez les peuples de la Gaule méridionale autour d’un ensemble unique rassemblant les rares exemplaires mis au jour dans la région.

Télécharger le dossier de presse de l'exposition Guerriers celtes

Voir ou revoir l'exposition en feuilletant l'album photo ci-dessous :

Exposition Guerriers celtes du Midi au musée Fenaille à Rodez

Révélations

Pièces de l'exposition RévélationsLe regard porté par la communauté scientifique sur les collections du musée renouvelle nos connaissances et bouleverse parfois nos certitudes. Ainsi, un certain nombre d’objets exposés présentent depuis peu un nouveau visage, alimentent parfois de nouvelles théories. Ils participent tous  à un exercice de réécriture incessant, celui de notre histoire. Loin d’être figé, le parcours dans les collections permanentes offre ainsi un récit neuf. A travers une signalétique spécifique, le musée s’attache à présenter les dernières hypothèses comme les nouvelles perspectives de recherche.

Trésors cachés

Vierge en majesté de l'hôpital du Pas, première moitié du XIIIe siècle, bois polychrome. musée Fenaille - Rodez. Photo T. Estadieu

Le musée Fenaille dévoile une sélection d’objets conservés précieusement dans ses réserves et dans le Centre de Conservation et d’Etude archéologique du Grand Rodez (Centre Lucien Dausse). Acquisitions anciennes, donations, dépôts, découvertes archéologiques ou achats récents enrichissent le parcours de visite de la collection permanente comme autant de ponctuations et d’éclairages nouveaux sur l’histoire du territoire.  Un cheminement à travers une quarantaine de pièces qui conduira le visiteur à découvrir une tête gauloise inédite, des graffitis d’élèves de l’antique Segodunum, un rare trésor monétaire mérovingien, une vierge en majesté romane sauvée des tourments révolutionnaires ou l’une des plus anciennes photos de la cathédrale de Rodez prise au tournant des années 1860.TETE GAULOISE 2-2