Musée Fenaille

Frédéric Hermet, l’inventeur

img200

 

Les premières découvertes de statues-menhirs ont été faites en 1861 par M. Foulquier Lavergne qui signale la mise au jour dans sa propriété de blocs portant « un signe distinctif, gravé en relief, représentant comme une ceinture de franges pendantes ».

À cette époque, personne ne sait interpréter ces monuments. En 1888, le jeune vicaire Frédéric Hermet est le premier à reconnaître cette statuaire préhistorique suite au signalement d’un monument découvert à Saint-Sernin-sur-Rance.

 

MUSEE FENAILLE 016

 

Passionné par le sujet, il investit alors la majeure partie de son temps à l’étude et à la recherche de sculptures similaires, avant de participer à leur reconnaissance. Les premières statues-menhirs dont la Dame de Saint-Sernin entrent à la même époque dans les collections du musée Fenaille grâce aux efforts conjugués d’Hermet et de la Société des lettres de l’Aveyron pour les mettre en lieu sûr. Pendant plus de vingt-ans, il identifie et étudie une trentaine de monuments. La communauté scientifique se passionne pour le sujet réclamant dessins et tirages photographiques. Ces stèles n’ont alors pas d’équivalent. Fréderic Hermet leur donne un nom : « statue-menhir » ; assemblage de mots inédit pour une sculpture fichée en terre dont la forme générale fait penser à un menhir.