Musée Fenaille

Amphores à vin

Rue Séguret-Saincric (Rodez)

Le vin, boisson très appréciée des Gaulois, est importé en très grandes quantités depuis la côte Tyrrhénienne (Etrurie, Latium et Campanie). Il est acheminé par bateau, dans des conteneurs spécifiques, de hautes amphores à panse en forme d’ogive terminée en pointe, col étiré et anses très longues et parallèles au corps. Leur contenance est de 20 à 25 litres. L’intérieur est enduit de poix (résine de pin distillée) pour rendre le récipient étanche. L’amphore est fermée par un bouchon, disque de bois ou de liège scellé avec de la chaux ou de la pouzzolane.