Musée Fenaille

Pointe de lance

Grotte des Fées (Roquefort-sur-Soulzon)

La lance est une arme d’estoc (gardée à la main pour frapper) ou de jet (lancée vers la cible). Elle est composée d’une hampe en bois, plus ou moins allongée, terminée par une partie métallique, la pointe de lance.

La pointe de lance découverte dans la grotte des Fées a la forme d’une feuille : deux ailerons tranchants, s’amincissant vers une extrémité, sont fixés de part et d’autre d’une nervure centrale. Cette dernière est creusée en douille, pour recevoir le manche en bois.

La lance à pointe métallique succède aux épieux en bois, armés ou non de pointes en silex. La pointe de lance à douille, apparue à l’Age du Bronze moyen (pendant la seconde moitié du IIe millénaire avant notre ère), était tellement perfectionnée, qu’elle est restée en usage jusqu’à la fin du Moyen Age.