Musée Fenaille

Pierre Soulages, un musée imaginaire

15 juin - 10 novembre 2019 

Une plongée dans le musée imaginaire de Pierre Soulages à travers une cinquantaine d’œuvres et d’objets choisis dans les principales collections nationales : musée national de Préhistoire, musée de Cluny - musée national du Moyen Âge, musée du quai Branly – Jacques Chirac, Cité de l’architecture.

À l’occasion des cent ans de Pierre Soulages, plusieurs manifestations célèbrent l’artiste. Le musée Fenaille organise une exposition temporaire en forme d’hommage. A la fin de l’année, le musée du Louvre célébrera le peintre en présentant ses œuvres au sein du prestigieux Salon Carré. En résonance, le musée Soulages accueillera des œuvres issues des collections du musée du Louvre.

Le musée Fenaille est le lieu des premières rencontres de l’artiste avec les œuvres du passé, l’archéologie et ses mystérieuses statues-menhirs. « Lorsque pour la première fois j’ai vu les stèles gravées du musée Fenaille, ce fut un choc ». C’est aussi le musée où son nom apparaît pour la première fois comme il se plaît à le rappeler : une petite étiquette signale le don, avec plusieurs de ses camarades, du résultat des fouilles d’un dolmen de la région en 1940.

L’exposition du musée Fenaille s’attache à rassembler des œuvres et des documents significatifs provenant des principales collections nationales formant un Musée Imaginaire selon la célèbre et délicate définition d’André Malraux. C’est une notion un peu encombrante pour les peintres : pour autant, il suffit de fréquenter certains ateliers pour voir punaisées en désordre, des cartes postales plus ou moins défraîchies d’ œuvres de musées du monde…

La sélection proposée, tout à la fois subjective, nourrie d’échanges avec l’artiste, associe des œuvres du lointain et des origines. Le parcours révèle les goûts et l’attachement de Pierre Soulages pour l’art préhistorique et roman, les arts primitifs. Autant de témoignages et de vestiges qui ont alimenté ses réflexions sur les chemins de la création.

 

« MOI CE QUI ME FASCINAIT, C’ÉTAIT AVANT TOUT CES PÉRIODES-LÀ : L’AVANT ET LES OMBRES. »

 

abri blanchardBloc calcaire gravé d’un aurochs avec ponctuations, Abri Blanchard (Sergeac, Dordogne), Aurignacien ( - 38 000 ans)
440 x 500 x 80 mm
Musée national de Préhistoire - Les Eyzies
Inv.MNP 2014-1-1 (GH 08 01)

Photo (C) MNP, Les Eyzies, Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Jugie

Une des plus anciennes manifestations symboliques connues sur le continent européen.

 

09-Laugerie Basse-Aurochs et renne lightBloc sculpté, aurochs et renne
Laugerie-Basse, abri classique (Les Eyzies, Dordogne)
Magdalénien
Calcaire
410 x 360 x 140 mm
Musée national de Préhistoire - Les Eyzies
Inv.MNP 1992-13-381 (GH 07 (08) 06)
Photo (C) MNP, Les Eyzies, Dist. RMN-Grand Palais / Philippe Jugie

" Ce que j’ai aimé, ce sont les cryptes romanes, c'est Conques, c'est l’architecture de cette époque. "

MHR76_181200315NUCAutel portatif dit de sainte Foy
Eglise Sainte-Foy de Conques (Aveyron)
Fin du XIe siècle
Email cloisonné (bois, agent doré, cuivre doré, filigrane,
émaux, fer, marbre, intaille, albâtre et verroterie)
28,2 x 20 x 3,6 cm
Classé au titre des monuments historiques (15 mai 1895)
Commune de Conques-en-Rouergue
DRAC Occitanie / photo Jean-François Peiré

 

 

Chapiteau : Histoire de Noé
Catalogne
4e quart du XIIe siècle
Calcaire sculpté
35,5 x 27 x 27,5 cm
Musée de Cluny – Musée national du Moyen Âge
Inv. Cl.23900

Photo (C) RMN-Grand Palais (musée de Cluny - musée national du Moyen-Âge) / Michel Urtado

" comme dans la préhistoire, l’art roman ou chez les peintres d’avant la Renaissance, je guette passionnément les moments des origines. "

ChicomecoatlSculpture anthropomorphe de déesse Chicomecoatl. Atzcapotzalco, Mexico (Mexique)

1350-1521. Roche volcanique, 49 x 21 x 13 cm.
Musée du quai Branly – Jacques Chirac
Inv. 71.1878.1.93 Am

Photo (C) musée du quai Branly - Jacques Chirac,
Dist. RMN-Grand Palais / Daniel Ponsard

ancetre de Borneo A3 CF017289Figure d’ancêtre Hampatong, Dayak
Bornéo (Indonésie)
Bois de bélian
230 x 53,5 x 45 cm
Collection particulière / Photo Vincent Cunillère